AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 you're a freak but i love you. (ft Enzo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aphrodite St-Germain

avatar

Message : 61
Inscription : 30/12/2014
Pseudo + dc : mocking.jay
Célébrité : sweetie selena
Crédits : STARBUCKS CRAZY@bazzart

MessageSujet: you're a freak but i love you. (ft Enzo)    Dim 4 Jan - 15:19

- enzo + aphrodite -
--------------------------------------------------
"you're a freak but i love you."


Enfermée depuis une vingtaine de minutes dans sa petite voiture noire, la demoiselle restait tout simplement ici. Elle ne bougeait plus tandis que ses yeux divaguaient sur les personnes passantes devant elle. La main sur la poignée de la portière, elle respirait lentement. Une respiration qui se voulait rassurante pour elle-même. Comme si cette chose qu'elle s'apprêtait à faire aller changer le cours de son destin. Ses lunettes de soleil sur le nez, elle semblait même surveiller quelque chose. Prenant son courage à deux mains, elle descendit de la voiture. Le parking de "l'entreprise" n'était pas immense, mais celui-ci contenait une bonne trentaine de voitures. Elle ressemblait à un de ces voyous qui cherchent la bonne voiture à braquer pour se sauver avec. Ses pas se faisaient lents alors qu'elle regardait chaque voiture, pour signe qu'il était là ou pas. Comment pouvait-elle savoir qu'elle voiture lui appartenait ? Tout simplement parce qu'elle était déjà venue là une fois. Par surprise, elle l'avait vue dans son traditionnel costume, alors qu'il sortait de sa boutique de café préféré. Sans réfléchir, elle l'avait suivie jusqu'ici, telle un agent secret ou encore telle une personne qui lui voulait du mal. Elle eut réponse à sa question très vite, sa voiture noire brillante se trouvait là, à quelques mètres d'elle. Elle se dirigea vers les portes d'entrées directement, comme si quelque chose en elle venait de la pousser. Elle avait passé la mâtiner à tourner dans son salon, tel un lion en cage. Choisir quelle tenue mettre. Ce qui était stupide. Ce n'était même pas un rendez-vous galant, c'était juste lui. Son frère. Celui qui les avait abandonnés quelques années plus tôt alors qu'elle n'était encore qu'une jeune adolescente. Il était celui qui l'avait abandonné. Abandonné parce qu'il n'avait su remonter la pente. Ou peut-être parce qu'il était trop fière de lui. Elle lui avait longtemps voulu. Recevant des cartes d'anniversaire lors du jour j, elle les brûlait immédiatement. Les appels pour la nouvelle année manquée, il avait fini par s'astreindre de toute démonstration d'amour affectueuse à son égard. Il l'avait complètement rayé de sa vie, alors qu'elle, elle avait toujours eue besoin de ce grand-frère. Celui qui tape les mecs qui s'approche trop d'elle, celui qui la défend contre sa mère, celui qui la serrer dans ses bras après une déception amoureuse. Les portes s'entrouvrirent à sa venue près de celle-ci, lui offrant la vue de l'accueil. Une dame, plutôt jolie, blondinette, releva la tête et lui offrit ce sourire presque théâtral. Ce sourire qui lui était obligatoire. La jeune St-Germain s'avança vers elle, en serrant son petit sac à main contre elle. Bonjour, bienvenu à la maison St-Germain. Aphrodite, quelque peu perturbée par l'entente de son nom de famille, le sien aussi, sourit tout simplement en hochant la tête. Elle se racla la gorge en posant ses mains contre le beau comptoir d'accueil. Hum, bonjour. Est-ce que Enzo St-Germain est ici ? railla-t-elle en jetant quelques petits coups d'œils au bureau de la jeune secrétaire et dans la pièce. La blondinette consulta avec dignité son agenda et ne releva même pas la tête. Il est en réunion pour le moment. Vous avez rendez-vous ? Attendez là-bas dans ce cas. Qui le demande ? Débita-t-elle en prenant un stylo et en lui jetant un regard hautain. Aphrodite... St-Germain. Je suis de sa famille. Réponds la jeune femme tout simplement avant d'aller s'asseoir sur les fauteuils désignés, ni sans attendre son reste auprès de la blondinette, nommée "Marie". Assise sur l'un de ces fauteuils bleus, la demoiselle semblait perdue et même ailleurs. Se regard se portait sur le sol, comme si elle se trouvait très loin de l'instant présent. Son coeur frappait si fort contre sa poitrine qu'il pouvait exploser à tout moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

you're a freak but i love you. (ft Enzo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAISER FROM BRISTOL :: BRISTOL, ENGLAND (UK) :: Osborne Road-