AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 can it be true ? (sony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth O'Kelani

avatar

Message : 55
Inscription : 29/12/2014
Pseudo + dc : RIDDERMARK (florence)
Célébrité : Keira Knightley
Crédits : quokees ; rurikids ; sign by anaëlle
Rp status : 2/3

Feuille de personnage
Contact list:

MessageSujet: can it be true ? (sony)   Mer 31 Déc - 11:41

- sony lionheart & elizabeth o'kelani -
--------------------------------------------------
DÉCEMBRE 2014
roberts-emma & freckledgif ~ tumblr


Emmitouflée dans une épaisse veste brune, Elizabeth O’Kelani avait grand besoin d’air. La maison des Devlin, la famille de sa mère, était en effervescence depuis le début des vacances de Noël et restait dans les parages ne lui disait rien. Après avoir dormi jusqu’à midi, elle avait donc décidée de sortir et surtout de braver ce froid glaçant. Elle regretta sa décision dès qu’elle posa le pied dehors. Et pourtant, Elizabeth poursuivit son chemin dans les rues enneigées de Bristol. Le soleil d’Hawaï, la douceur des températures (qui flirtaient souvent avec les 20° à cette époque de l’année), le murmure constant de l’océan et l’odeur salée de la brise lui manquait terriblement tout à coup. Elle n’avait jamais connu Bristol en cette période de l’année et, pour le moment, elle ne lui trouvait aucun charme. Il y faisait froid et sec ! Elle commençait à sincèrement regretter sa décision de venir s’installer ici.

Au gré de sa marche, de ses pas qu’elle suivait sans vraiment y prendre garde, la jeune femme pénétra dans un parc où la neige recouvrait les pelouses et où l’air pollué des rues se faisait plus doux. Elle s’arrêta un bref instant pour contempler le paysage. Elle était toujours aussi étonnée et émerveillée par la neige. Il faut rappeler qu’à Hawaï, Noël se déroule sous un beau soleil tout près de l’océan parfois. Ces Noëls magiques elle s’en souvenait. Ils n’avaient pas de sapins mais tous se réunissaient autour de la cheminée pour y boire un lait de poule. Elle revoyait le visage rayonnant de son père quand elle et ses frères découvraient leurs cadeaux. Elle pouvait presque sentir l’odeur des bons petits plats mijotés par sa mère. Mais tout cela était loin. Et cette année serait encore plus différente que les précédentes. Ni Danny, ni Adam ne viendrait. Si la jeune comprenait, elle ne pouvait s’empêcher de leur en vouloir. Noël était une institution familiale chez les O’Kelani. Personne n’avait jamais manqué l’évènement, pas même Elizabeth. Elle s’était toujours arrangée pour obtenir ses permissions, quitte à les échanger avec un autre membre de son unité. Mais cette année, Danny devait travailler et Adam était à l’autre bout du monde. Elle ne s’était jamais senti aussi seule de toute sa vie.

Reprenant finalement sa lente marche, elle retira le gant de sa main droite et parcouru la neige qui s’était déposé sur un banc. Le froid s’insinua dans tout son bras mais la sensation était nouvelle, presque amusante. Alors c’était ça de la neige ? Ses amis marines de New-York en parlaient souvent lorsque décembre approchait. Ils se moquaient toujours d’elle, la pauvre native des îles qui n’avait jamais vu de neige ! C’était amusant de se sentir étrangère dans un groupe. Bien sûr, ça n’avait pas toujours été facile pour elle. Mais elle s’en était bien sortie finalement. « Elizabeth ? » Les sourcils froncés, pas certaine que cette voix soit réelle, la jeune femme se retourna. Était-ce réel ? Ou son imagination lui jouait-elle encore des tours ? Se pouvait-il vraiment qu’il soit là devant elle ?

_________________


you will find that the world has changed forever. the trees are now turning from green to gold, and the sun is now fading. I wish I could hold you closer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sony Lionheart

avatar

Message : 80
Inscription : 28/12/2014
Pseudo + dc : manon + aucun.
Célébrité : shiloh fernandez.
Crédits : aurélie.

MessageSujet: Re: can it be true ? (sony)   Mer 31 Déc - 12:15

- call it magic - soren + elizabeth

Sony, il n'aime pas beaucoup les fêtes. Noël, le Nouvel An. Toute cette ambiance festive. Tout ce qu'ils vivaient en famille quand il était enfant. Tout ce qu'il ne vit plus depuis bien trop longtemps.
C'est toujours la période de l'année où il se sent le plus seul. Le plus triste. Le plus démuni. Peut-être parce que Murray s'est tué en voiture un 31 décembre, il y a trois ans. Peut-être parce qu'il venait chez lui, justement. Peut-être parce qu'ils étaient là pour se retrouver et qu'ils se sont séparés à jamais.
Un noeud prend la place de son estomac. Alors, Sony sort. Il s'échappe de son appartement trop sombre et trop étroit. Il s'en va prendre l'air frais, qui lui gifle le visage à coups de caresses glacées. La neige tourbillonne dans le ciel. Il trouverait presque ça joli. Il marche, les mains dans les poches. Il n'a même pas pris son violon. Il n'y a qu'Eureka qui le suit en sautillant dans la neige. Ce bâtard, trouvé au bord d'une route à son retour à Bristol. Ce chien errant, sans famille, sans logis, sans manières.
Un peu comme lui, en fait.
Soren se dirige vers le parc. Il s'y rend souvent. Tout le temps, pour dire vrai. C'est un peu comme un hommage, aussi. Parce que Murray aimait se promener aussi. Il a toujours été plus enfant que Sony, si bien qu'on pensait souvent qu'il était le cadet et Soren l'aîné. Il laisse Eureka disparaître entre les arbres. Il sait qu'il reviendra. Parce qu'il n'a personne d'autre que lui. Ses pas ne font presque pas de bruit, sauf l'écho sourd sur la neige. Sony aime le froid. Bien qu'il aime aussi le soleil, les températures négatives ne le gênent pas. Il laisse ses pensées s'envoler. Essaie de ne pas se laisser submerger par la tristesse. On n'est pas mercredi – c'est le jour de la semaine où il se rend au cimetière. Même si cette année, ironie du sort, le troisième anniversaire de la mort de Murray tombe un mercredi.

Et c'est là qu'il la voit. Près d'un banc. Il sourit. Parce qu'il sait très bien que c'est une illusion. Que ça n'est sûrement pas elle. Des années qu'il n'a plus vu Liza – combien au juste ? Trois ? Deux ? Il ne s'en souvient même pas exactement. Il se souvient d'eux, adolescents. La première fois qu'il a eu envie de l'embrasser mais qu'il n'osait pas. Et il se souvient aussi, au camp. La fois où il avait osé. Quand ils avaient grandi, qu'ils n'étaient plus des enfants, mais de jeunes adultes. Qu'ils avaient passé la nuit blottis l'un contre l'autre, comme un rempart aux horreurs de la guerre autour d'eux. Il se souvient comme il avait eu envie d'elle, aussi. Et comme il n'avait rien tenté, parce qu'il la respectait trop.
Alors, non, ça ne peut pas être elle, n'est-ce pas ? Parce que ça serait trop beau. Et que cette période est bien trop triste.
Pourtant, Sony s'approche quand même. Il est tout près maintenant, et la ressemblance est frappante. Il sent son sang se glacer légèrement, ses muscles se tendre. C'est elle. « Elizabeth ? » murmure-t-il d'abord, doucement. Elle se retourne et il embrasse son visage du regard. Putain. C'est elle. « Liza.. c'est pas possible. » Il n'arrive même pas à sourire tant il est surpris. Désarçonné. C'est ce moment que choisit Eureka pour venir faire la fête à la nouvelle connaissance, sautant dans tous les sens, envoyant de la neige autour d'eux. Mais Soren ne réagit pratiquement pas.
Combien de temps a-t-il espéré cet instant ?

_________________
C’est donc cela, la vie d’adulte : construire des châteaux de sable, puis sauter dessus à pieds joints. Et recommencer l'opération, encore et encore, alors qu'on sait bien que l'océan les aurait effacés de toute façon. ▵ ©️endlesslove.
tu sais, satan était un ange.
et il le redeviendra †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth O'Kelani

avatar

Message : 55
Inscription : 29/12/2014
Pseudo + dc : RIDDERMARK (florence)
Célébrité : Keira Knightley
Crédits : quokees ; rurikids ; sign by anaëlle
Rp status : 2/3

Feuille de personnage
Contact list:

MessageSujet: Re: can it be true ? (sony)   Mer 31 Déc - 16:42


- sony lionheart & elizabeth o'kelani -
--------------------------------------------------

Non. Ce n’était pas réel. Elle ferma les yeux, priant pour que son hallucination ait pris fin lorsqu’elle les rouvrirait. Ces choses là arrivaient de plus en plus fréquemment ces derniers temps. Combien de fois avait-elle vu le visage de ses anciens camarades de combats ? Combien de fois avait-elle cru apercevoir dans les rues un visage familier ? Alors non. Il ne pouvait pas se tenir devant elle. « Liza.. c'est pas possible. » Une décharge électrique parcourut son corps et elle rouvrit les yeux. « Sony. » murmura-t-elle, à peine consciente de ce qu’il se passait autour. Depuis son tout récent retour elle avait beaucoup pensé à lui. A eux. A ce qu’ils avaient été. Des enfants avec des rêves pleins la tête. Aujourd’hui, ce temps semblait bien lointain à la jeune femme. Et puis, dans un éclair, elle repensa à la zone de combat. A cette nuit froide et pourtant si chaude en Afghanistan… Tout lui revenait en mémoire. Jusqu’à ce qu’un jeune chien vienne sauter auprès d’elle, aboyant gentiment, faisant virevolter la neige autour de ses pattes. Surprise, elle recula d’un pas, plus par instinct que par peur. L’animal lui sauta sur les jambes et elle le gratifia d’une caresse qui ne suffit pas à le calmer. Néanmoins, il lui donna le sourire et à la voir on aurait cru qu’elle n’avait pas autant sourit depuis des années. Ce qui n’était pas tout à fait faux. On lui avait conseillé de prendre un chien. Elle y avait songé. Mais comment pourrait-elle s’occuper d’un animal alors qu’elle avait déjà du mal à prendre soin d’elle-même ?

Barbouillé de neige, son jean ne ressemblait plus à rien. Sony avait finalement réussi à maitriser son chien qui demeurait tout excité de cette nouvelle rencontre. Les sentiments d’Elizabeth se mélangeaient dans sa tête. Elle n’était plus certaine de rien. Elle n’avait jamais vraiment envisagé ses retrouvailles avec Sony. Tout était si naturel avec lui. Elle avait pensé à aller le trouver, chez lui mais elle n’était pas certaine qu’il vivait encore dans la maison de son enfance. Elle n’avait rien dit à Delilah sur lui, ni sur leur nuit innocente passée en Afghanistan. Elle avait gardé ces moments pour elle parce qu’ils étaient la seule chose positive qui la faisait tenir debout. Et voilà qu’il était là. Et voilà qu’elle était incapable de prononcer un mot. Elle restait bêtement, les mains gelées par le froid, debout face à lui, le dévisageant. A tout instant, elle en était presque sûre, le rêve pouvait se briser.

_________________


you will find that the world has changed forever. the trees are now turning from green to gold, and the sun is now fading. I wish I could hold you closer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sony Lionheart

avatar

Message : 80
Inscription : 28/12/2014
Pseudo + dc : manon + aucun.
Célébrité : shiloh fernandez.
Crédits : aurélie.

MessageSujet: Re: can it be true ? (sony)   Ven 2 Jan - 12:45

Soren a l'impression qu'elle pense rêver. Lui aussi, il pensait rêver ! Mais il n'est pas fou et ça, il le sait. Quoique.. Longtemps que la mort de Murray l'a rendu complètement fou, en fait. Elle murmure son prénom, et un sourire étire les lèvres du violoniste. Il s'efforce de maintenir Eureka au sol, mais comme s'il l'avait connue, on dirait qu'il est heureux de la retrouver, de la rencontrer. Pourtant, Eureka ne l'a jamais vue, Soren l'a recueilli en rentrant de l'armée. « Désolé, il est apparemment super content. » murmure-t-il en guise d'excuse. Comme pour ne pas avouer tout de suite que lui aussi, est super content et c'est un euphémisme. Il a soudain envie de lui sauter au cou, mais quelque chose l'en empêche. Il ne sait pas bien quoi, en réalité. Alors, comme il ignore de quoi est faite cette barrière invisible qui les met à l'écart, il la brise, franchit la distance qui les sépare de deux pas en avant. Et il la serre contre lui, soudainement. Avec douceur, comme s'il avait peur de la briser. De briser le rêve, l'illusion.
Comment est-ce possible ? Soren n'en sait rien. « Je pensais qu'on ne se reverrait jamais. » avoue-t-il doucement, la gorge un peu nouée. Il n'aime pas se montrer comme ça. Si faible, si enclin aux assauts de la douleur, des souvenirs effacés, de la nostalgie trompeuse. Mais il n'arrive pas à faire autrement, à cet instant. Il la lâche, se recule un peu. La trouve toujours aussi jolie que quand ils étaient adolescents, ou qu'ils s'étaient retrouvés là-bas, dans ce camp militaire en Afghanistan. « Comment vas-tu ? Ça fait longtemps que tu es à Bristol ? » L'idée qu'ils foulent la même ville depuis plusieurs mois l'effleure et lui semble insupportable. Il la bombarde de questions, mais s'excuse avec un sourire d'enfant. Comme avant. Comme si de nouveau, il avait quinze ans. Face à elle, il n'a toujours été qu'un adolescent, de toute façon. Il n'en a jamais été autrement. Sans réfléchir, il lui attrape les mains, parce qu'elle a l'air d'avoir froid. D'ailleurs, elles sont gelées. Il les serre doucement dans les siennes. Sans s'imaginer que son petit rêve doré peut se briser en quelques secondes seulement. Qu'il suffirait d'un geste d'elle pour le renvoyer au tapis, pour le remettre sur ses pieds et lui couper les ailes avec lesquelles il est en train de s'élever.
Il ne l'a jamais oubliée, malgré les années.
Mais en est-il de la même chose pour elle ? Il l'observe. Elle est belle comme une fleur. Elle est sûrement mariée, avec des enfants, et une grande baraque avec une clôture en bois blanc. Son coeur se serre. Pourquoi cette jalousie le prend-il d'un seul coup ? De toute façon, il sait depuis le début que le coeur de Liza n'était pas pour lui, n'est-ce pas ? Qu'il était déjà réservé, pris, captif d'un autre. Et lui, qui s'escrimait malgré-tout. Un acharné. En musique comme un amour. Sony, Satan a des allures des anges, tu sais.

_________________
C’est donc cela, la vie d’adulte : construire des châteaux de sable, puis sauter dessus à pieds joints. Et recommencer l'opération, encore et encore, alors qu'on sait bien que l'océan les aurait effacés de toute façon. ▵ ©️endlesslove.
tu sais, satan était un ange.
et il le redeviendra †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth O'Kelani

avatar

Message : 55
Inscription : 29/12/2014
Pseudo + dc : RIDDERMARK (florence)
Célébrité : Keira Knightley
Crédits : quokees ; rurikids ; sign by anaëlle
Rp status : 2/3

Feuille de personnage
Contact list:

MessageSujet: Re: can it be true ? (sony)   Ven 2 Jan - 13:54


- sony lionheart & elizabeth o'kelani -
--------------------------------------------------

Tout cela lui semble si irréaliste. Et pourtant, elle avait rêvé vivre de tels instants. Si elle avait d'abord fait en sorte de ne pas affronter la réalité, ceux qu'elle avait laissé derrière, Elizabeth s'était finalement faite à l'idée. Elle ne pouvait tout simplement pas s'enfermer à tout jamais dans sa chambre. Tôt ou tard, la rumeur allait se répandre. Ils apprendraient tous son retour. Et elle allait devoir faire face d'une façon ou d'une autre. « Désolé, il est apparemment super content. » Elle lui rendit son sourire. Lizzie eut la soudaine impression de respirer, comme si il y avait des mois qu'elle  avait été privé d'oxygène. La sensation se renforça tandis qu'il la serrait dans ses bras et qu'elle se laissait aller. Les yeux clos, elle respirait pour la première fois. Elle entendait distinctement les battements frénétiques du cœur de Sonny, sa respiration chaude contre sa tête, ses bras qui la soutenait fermement. Personne ne l'avait serré de la sorte depuis longtemps. Bien sûr, ses frères, et surtout Danny, lui avait témoigné de l'affection. Mais rien de comparable à ce qu'elle ressentait entre les bras de Sony. « Je pensais qu'on ne se reverrait jamais. » Incapable de prononcer le moindre mot, elle se contenta de se blottir d'avantage contre lui. Autour d'eux, Elizabeth entendait le chien jappait, espérant sans doute qu'on lui témoigne autant d'affection. Elle ignorait si quelqu'un les observait et s'en fichait. Il était bien là. Une larme glissa dans le creux de son cou et alors qu'ils se détachaient l'un de l'autre, elle tenta de dissimuler son trouble, de cacher ses larmes derrière un masque. Elle baissa la tête avec l'espoir fou qu'il ne remarque rien.

« Je vais bien. » Mensonge. Mentir était devenue une seconde nature depuis son retour du combat. Elle répétait ces mots comme une litanie apprise par cœur. Personne ne voulait vraiment savoir ce qu'il se tramait dans sa tête. Personne n'avait vraiment envie de l'entendre dire qu'elle n'allait pas bien, que rien n'irait plus jamais bien. Et à quoi bon dire la vérité ? Lizzie n'avait jamais été le genre de personne qui se place en victime. Le fait d'avoir grandit dans un monde d'homme l'avait changé. La faiblesse n'y avait pas sa place. Pourtant, lorsqu'il lui prit les mains et qu'une chaleur inconnue transperça tout son corps, ses yeux embués de larmes croisèrent son regard. « C'est récent. Très récent. » Elle essaya de sourire, de lui montrer que sa présence la soulager. Elle exerça une pression sur ses mains et respira un grand coup. Il n'avait pas changé depuis leur dernière rencontre. Il était toujours le même, le seul être capable de la rassurer d'un regard. Il était tout ce dont elle avait besoin maintenant. « Je suis contente de te voir. »

_________________


you will find that the world has changed forever. the trees are now turning from green to gold, and the sun is now fading. I wish I could hold you closer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: can it be true ? (sony)   

Revenir en haut Aller en bas
 

can it be true ? (sony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hot Toys True Type
» AUTORADIO SONY XR-C5120 R avec CHARGEUR CD et commande au volant
» TV RETROPROJECTEUR SONY haut de gamme à réviser
» PC PORTABLE SONY VAIO
» True Detective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAISER FROM BRISTOL :: BRISTOL, ENGLAND (UK) :: Milverton Gardens :: Ashley Park-